2013/14 : Retour sur le Premier Championnat de France

dimanche 23 octobre 2016
popularité : 4%

28/09/2013 – Tournoi de Pont-de-Vaux, Première journée du Championnat de France

Le 28 septembre 2013, à Pont-de-Vaux, débute le tout premier championnat de France de Tchoukball, dans le cadre du tournoi international local. Comme le prévoit le règlement, seules les rencontres entre clubs français sont prises en compte. Le classement du tournoi sera pris en compte pour l’attribution des points aux dix participants français suivant la méthode suivante : dix points pour le premier, neuf pour le second et ainsi de suite, jusqu’à un point pour le dernier club français classé. L’organisateur est libre de fixer la durée des rencontres, en l’occurrence 12 minutes.

Sur les dix clubs français participants, comprenant une sélection française de joueurs de moins de dix-huit ans, quatre clubs vont se dégager : le SLC Pont-de-Vaux, club local, le Paris First Tchoukball Club, le Marignier TBC et le TNT Le Havre.

Le premier choc oppose Paris au Havre. Le club de la capitale l’a emporté sur Lyon (15-9) et les normands ont battu Lunéville (20-12). Paris prend le meilleur sur le fil (17-16) et se positionne. Dur pour les Havrais qui vont craquer dans la foulée face à Marignier (20-12), lequel a souffert tant face à Valdahon (16-13) qu’à Lunéville (19-16).

Rapidement, Paris, Pont-de-Vaux et Marignier sont au coude à coude avec quatre victoires en quatre matches, tandis que Le Havre est distancé suite à ses deux défaites. Pont-de-Vaux l’emporte alors face à Marignier (20-15). Dans la foulée, Paris bat Valdahon (18-14) et Lunéville (15-9) et atteint les six victoires, tandis que Pont-de-Vaux va battre successivement Pontavert (16-8) et Lyon (20-13) et atteindre les sept succès. Marignier et Le Havre ont enchaîné les succès également – dont un impressionnant 22-10 des normands sur Pontavert.

A ce stade de la compétition, Pont-de-Vaux (6-0), Paris (6-0), Marignier (5-1) et Le Havre (4-2) sont aux quatre premières places du classement. Pont-de-Vaux affronte alors Le Havre avec l’opportunité de se rapprocher du succès final, alors que c’est sans doute la dernière du Havre de bien figurer. Et les normands créent la surprise dans le fief de leur adversaire au terme d’une partie très disputée (16-17). Et comme Paris s’incline face à Marignier (14-17), tout est relancé : Pont-de-Vaux (7-1), Paris (6-1), Marignier (6-1), Le Havre (5-2).

La partie décisive se joue en fin de journée entre Paris et Pont-de-Vaux. C’est le club de la capitale qui va prendre le meilleur, là encore, au terme d’une partie extrêmement serrée (17-16). Marignier cartonne Belfort au dernier match (22-8) mais cela ne sera pas suffisant, les points étant attribués suivant le classement final du tournoi, y inclus les rencontres avec des équipes internationales. Ainsi, si Paris et Marignier terminent au coude à coude (8-1) devant Pont-de-Vaux et Le Havre (7-2), bien que Marignier disposent de la meilleure différence de points (+43 vs +32) et d’une victoire dans la rencontre particulière, c’est Paris qui prend les dix points au bénéficie de sa victoire contre l’un des deux clubs allemands, qui ont tous défait Marignier.

PNG - 26.5 ko

Légende : le tableau ci-dessus présente le nombre de points attribués au classement du Championnat de France (ACF), le nombre de points remportés pendant le tournoi (barème : victoire=4, nul=2, défaite=1), le nombre de matches joués, gagnés, nuls et perdus (J/G/N/P), le nombre de points marqués (pts p-) et concédés (pts c-) en match, la différence de points. Les trois dernières colonnes représentent le scoring moyen sur une période de 45 minutes de jeu, durée officielle d’une rencontre de Tchoukball, et la différence de points associée.

09/11/2013 – Tournoi du Havre, Deuxième journée du Championnat de France

Le 9 novembre, le Tchoukball Normandie Team accueille six équipes dans le cadre de la deuxième journée du Championnat de France. Aussi, la durée des matches est plus longue qu’à Pont-de-Vaux : 16 minutes. L’absence du SLC Pont-de-Vaux est remarquée et devrait permettre à ses trois concurrents principaux de prendre le large. C’est l’ADN Lyon qui va venir se mêler à la lutte pour la victoire, notamment en battant Marignier (19-17). Mais finalement, tout se joue réellement entre les locaux et Paris. Comme lors du premier tournoi, c’est le club de la capitale qui rafle le maximum de points, en remportant le choc au sommet face aux normands (19-18).

PNG - 19.5 ko

Malgré un impressionnant potentiel offensif, les régionaux de l’étape échouent d’un rien, buttant sur Paris, tout comme Pont-de-Vaux un mois et demi plus tôt. La prochaine journée aura lieu à Paris et les franciliens pourraient être à même de prendre un avantage quasiment définitif dans la course au tout premier titre officiellement délivré dans l’hexagone. Ci-dessous le classement après deux journées :

PNG - 31.9 ko


19/04/2014 – Tournoi de Paris, Troisième journée du Championnat de France

Après une longue trêve hivernale, le championnat de France reprend à Paris, avec onze participants, dont les quatre favoris qui, sans surprise, vont lutter pour remporter les onze points mis en jeu. Comme à Pont-de-Vaux, les parties dureront douze minutes. La compétition débute par un choc au sommet, et c’est le TNT qui s’impose nettement sur Marignier (19-12). Les normands semblent être venus remplis d’ambition puisque lors de leur second match, c’est Pont-de-Vaux qui en fait les frais (20-17). Juste avant la pause déjeuner, Marignier enfonce Pont-de-Vaux (18-16), mais à la reprise ces derniers créent la surprise en battant Paris (17-19), ouvrant la voie à un succès des havrais. Le suspense reste entier car Paris l’emporte face à Marignier, dans la douleur (17-16).

A 15h30, a lieu le match décisif. Le Havre a besoin d’un nul pour remporter l’étape, alors que Paris n’a le droit qu’à la victoire. Les parisiens vont prendre le meilleur, finalement assez nettement (18-14). Ils n’ont désormais plus besoin que de gagner leur match face aux équipes de bas de tableau, alors que les havrais ont besoin qu’un faux pas soit fait. Ce ne sera pas le cas et Paris termine en tête ex-aequo en points avec les normands, devenant le premier club à remporter son étape, et s’assurant quasiment à coup sur le titre de champion de France, avant même l’épreuve finale de Lyon, en juin prochain.

PNG - 29.5 ko

En effet, avec quatre points d’avance au classement général, Paris ne peut plus perdre le titre qu’à condition que le tournoi de Lyon soit remporté par Le Havre, que ces mêmes normands s’imposent dans la rencontre les opposant aux franciliens, et que Paris termine cinquième du classement de la dernière journée de la compétition. Possible mais hautement improbable.

PNG - 37.5 ko

15/06/2014 – Tournoi de Lyon, Quatrième et dernière journée du Championnat de France

Alors que les équipes se préparent au début de la compétition, l’absence du Havre est remarquée. L’absence d’enjeu réel a fait perdre de sa saveur à cette ultime épreuve. En effet, il est encore mathématiquement possible que Marignier soit champion de France. Pour cela, Marignier doit finir premier et Paris avant-dernier ou dernier, ou Marignier doit finir deuxième et Paris dernier. Dans les deux cas, une seconde condition est nécessaire, Marignier doit gagner son match face au club de la capitale. Les parties dureront douze minutes comme à Pont-de-Vaux et à Paris

Mais il n’y aura pas de suspense car Paris va battre un nouveau record lors de cette dernière étape : conserver son invincibilité. En effet, les Parisiens vont remporter tous leurs matches (dont face à Marignier 19-17, face à Valdahon qui termine troisième 17-16, et face au dauphin Pont-de-Vaux dans le choc au sommet de la journée, 17-13). De son côté, Pont-de-Vaux fait le spectacle en marquant vingt points ou plus lors de cinq de ses neuf matches – dont un cinglant 25-10 face à ERA93. A titre de comparaison, Paris n’aura pas fait mieux que 19. La belle surprise de ce tournoi vient de Valdahon qui remporte six de ses huit matches et termine son championnat en beauté après une progression constate : plus de défaites que de victoire lors des deux premières épreuves (4-5 et 2-4), un bilan équilibré à Paris (5-5) et un bilan très positif à Lyon (6-2). Prometteur en vue de la saison prochaine.

PNG - 24.7 ko

Le premier championnat de France s’achève par la victoire du Paris First Tchoukball Club sans coup férir, vainqueur de chacune des quatre journées de la compétition, d’abord sur le fil lors des trois premières étapes, puis plus nettement lors de la dernière. Avec seulement trois défaites en trente-trois matches, les parisiens ont fait preuve d’une grosse solidité défensive, compensant une attaque moins ébouriffante que celle de ces rivaux. Ci-dessous le classement officiel de la compétition à l’issue de la dernière journée :

PNG - 41.3 ko

Les Parisiens ont reçu leur premier trophée d’étape à Lyon de la main des organisateurs, les trois précédents ayant été remportés par des équipes étrangères. Quelques minutes plus tard, dans une ambiance exceptionnelle, le trophée du champion de France leur a été remis.

PNG - 3 Mo

Invité cette saison pour la première participation d’un club français en compétition européenne, Paris disputera l’édition 2014/15 en tant que qualifié grâce à son sacre en Championnat de France.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois